Week-end à Londres, les détails

Publié le par Jenny

Vendredi 6 décembre : notre vol est censé décoller à 20h55 (mais il est 20h55 et on n'est toujours pas dans l'avion!) pour arriver à 23h35 à Stansted. Au final, on arrive avec plus d'une heure de retard là-bas, et on prend encore du retard supplémentaire au niveau de la frontière, où il y a une queue pas possible pour montrer les passeports (je n'ai d'ailleurs pas bien compris pourquoi il nous a fallu passer ça, c'est l'Europe non?). Inutile de préciser qu'on a du coup raté le bus que j'avais réservé pour nous rendre dans le centre de Londres... mais on est chanceux (pour une fois), le guichetier accepte de nous l'échanger sans frais, alors qu'il faut normalement faire ça par téléphone et avec un supplément. On saute dans le premier bus qui passe et on arrive vers 3h du matin dans le centre de Londres, après 1h30 de bus ! C'est que l'aéroport n'est vraiment pas près.....

Week-end à Londres, les détails

Pour nous rendre à l'auberge, le métro n'étant plus accessible à cette heure-là, nous devons prendre un taxi. Un pakistanais un peu chelou nous aborde en nous disant qu'il a son taxi garé un peu plus loin, et en fait, c'est sa voiture particulière et absolument pas un taxi. Peu confiants, on laisse tomber l'affaire... même si c'est apparemment courant, surtout la nuit.

Notre auberge est située au sud de la Tamise, près de la station de métro Elephant & Castle, à 15min de London Eye, de Big Ben, etc... Elle avait d'excellentes évaluations sur internet, et je comprends maintenant pourquoi : c'est de loin la meilleure auberge de jeunesse dans laquelle j'ai mis les pieds. Tout est nickel : le personnel, la propreté, la taille, les équipements, la déco (même si sur photo, ça fait un peu trop.... violet!), le petit déjeuner (royal!!!), et gros point fort par rapport à celles que j'ai connues : les rideaux aux lits, pour éviter de se faire réveiller par ceux qui rentrent à 5h du matin en allumant les lumières, et surtout, pour pouvoir dormir en bavant sans craindre que quelqu'un nous voie ! Il semblerait que le bâtiment soit une ancienne école.

Week-end à Londres, les détails
Week-end à Londres, les détails
Week-end à Londres, les détails
Week-end à Londres, les détails

Le samedi matin, après 3 petites heures de sommeil (mais même pas fatigués, d'abord...), on prend notre courage (et nos jambes) à 2 mains et on se dirige à pieds vers le centre touristique de Londres.

Premier arrêt : le Imperial War Museum, situé dans un parc au croisement entre George's road et Lambeth road. Devant ce musée se trouvent un ancien canon ainsi que des obus... on devine que ça ne devait pas faire du bien de s'en prendre un sur la tête, vu leur taille...!

Week-end à Londres, les détails
Week-end à Londres, les détails

Puis on poursuit vers The London Eye et Big Ben. Arrivés au pont au niveau duquel se trouvent ces attractions touristiques, le Westminster Bridge, on commence à voir vraiment beaucoup de monde. Les trottoirs sont noirs de monde, il n'est pas possible de faire plus de 4 pas d'affilée sans ralentir ou s'arrêter.

Petit coup d'oeil sur London Eye : il s'agit d'une grande roue, telle celles qu'on voit dans les fêtes foraines, mais en légèrement plus sophistiquée quand-même : la roue mesure 135m de diamètre, comporte 32 nacelles, et chaque nacelle est fermée, vitrée et climatisée, et peut comporter jusque 25 personnes. Un tour dure 30 minutes et coûte quasiment £15. Cette roue avait été mise en place en 2000, et n'a finalement jamais été démontée, attirant plus de monde que prévu (et donc, d'argent!).

Quant à Big Ben, on donne à tort ce nom à la tour où se trouve cette fameuse horloge géante de l'autre côté du pont de Westminster : en fait, il s'agit du nom de l'horloge elle-même et rien que de l'horloge ! La tour s'appelle Elizabeth Tower (mais on entend aussi clock tower), et est accolée au palais de Westminster, où se tient le Parlement (Houses of Parliament). Quand on y pense, c'est assez bizarre qu'une horloge ait autant de succès et se fasse prendre autant en photo ! J'avoue que la tour est assez imposante et comporte de belles dorures, et surtout, lorsque la cloche de Big Ben retentit, elle produit un son assez particulier, très profond.

Week-end à Londres, les détails
Week-end à Londres, les détails
Week-end à Londres, les détails
Week-end à Londres, les détails

Dans le même quartier, on trouve la Westminster Abbey. Classée au patrimoine de l'Unesco et datant du 13ème siècle, cet impressionnant monument abrite les tombes des rois et reines d'Angleterre qui se sont succedés, ainsi que celles de nombreuses personnalités. Aussi, les couronnements de nombreux monarques britanniques ont eu lieu à cet endroit. La visite coûte assez cher, et il ne faut pas être pressé, il y a en continu une file d'attente hyper longue.

Week-end à Londres, les détails

Puis on continue vers Saint James's Park, en direction de Buckingham Palace. Malgré la grisaille, il ne fait pas froid aujourd'hui. Il y a vraiment beaucoup de monde dehors, touristes et locaux. Dans le parc, je suis surprise par la présence de très nombreux écureuils, au milieu de pélicans, de canards, d'oies et d'autres oiseaux. Les écureuils viennent sans hésiter vers les humains, voire leur montent dessus, pour récupérer de la bouffe. Preuve en images et vidéo !

Week-end à Londres, les détails
Week-end à Londres, les détails
Week-end à Londres, les détails
Week-end à Londres, les détails

En arrivant près de Buckingham Palace, on entend parler de toutes les langues, et bien plus de langues étrangères que d'anglais. Les gens sont ameutés devant les grilles du palais, à attendre le moment où les gardes vont faillir à leur travail et bouger un petit doigt ! Aujourd'hui, il n'y a pas de relève de la garde, mais de temps en temps, ces gardes font une manipulation apparemment hyper technique (lol) pour changer le fusil de côté.

Week-end à Londres, les détails

La foule me soûle, pas moyen de prendre une photo sans avoir une tête ou un bras (parfois des jambes) parasite dessus, je me prends des coups de tête, des coups de coudes (!!!) donc on poursuit.

Direction Harrods, LE grand magasin de Londres. Au fur et à mesure qu'on se rapproche du quartier où il s'y trouve, on passe devant de luxueuses voitures garées devant d'énormes maisons ou des boutiques dans lesquelles on ne serait même pas autorisés à rentrer ! Ca met dans l'ambiance...

Une fois à Harrods, beh on piétine... Un monde effroyable... ! Je ne sais pas si c'est tout le temps comme ça, ou si c'est particulièrement bondé de monde du fait de l'approche de Noël mais c'est hallucinant ce monde ! On se promène quand même d'étage en étage, histoire de voir de quoi il s'agit. Quand bien même il y aurait moins de monde, le seul étage où visiblement on pourrait acheter quelque chose, ça serait l'étage de bouffe ! Tout le reste, c'est un peu hors budget pour nos bourses :-) ! On fait le tour complet tant bien que mal, mais je serais bien restée un peu plus au rayon maquillage/parfums, ou au rayon des fromages et pâtisseries pour déguster des trucs... Dommage ! L'article le plus cher que nous voyons au cours de notre tour est une montre à £700.000. Oui, une montre. Même pas belle en plus !

Direction Hyde Park pour aller respirer un peu après ce bain de foule. Fausse bonne idée ! Il s'y tient une foire, Winter in Wonderland, où il y a trop monde, à tel point qu'ils attendent que des gens sortent pour en faire rentrer d'autres ! Donc là encore, ça grouille de monde de partout, et il y a des files d'attente à n'en plus finir aux 2 entrées du parc... Incroyable ce monde ! On devine un peu le monde qui attend près d'une des entrées sur cette photo.

Week-end à Londres, les détails

Bon, on a marché plusieurs kilomètres, on a piétiné, on n'a grignoté qu'un mini casse-dalle ce midi, il est temps de prendre le thé avec quelques biscuits. Je suppose qu'il y a tellement de salons de thé partout qu'il doit être facile de s'installer dans l'un d'eux ! Et bah non... Il est 16h30, il fait nuit, et les gens qui ne sont pas chez Harrods (et alentours) ou à Winter in Wonderland, ils sont dans les salons de thé ! Il y a des files d'attente d'au moins 20 minutes dans tous les endroits où on s'arrête. Au lieu de continuer notre porte à porte, on finit par céder et rester à attendre dans l'une des files, chez Richoux (voir lien ci-dessous), près de Piccadilly Circus. On nous sert un bon thé accompagné de 4 scones chacun (des sortes de petits pains, avec des inserts de raisins secs). C'est bien ce petit goûter, mais faut avoir bien faim pour tout manger (ou la gourmandise fera l'affaire!!) !

La suite au prochain article !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article