Madère

Publié le par Jenny

Madère... Tu as déjà certainement entendu ce nom, que ce soit pour désigner l'archipel, dont il va être question dans cet article, ou qu'il s'agisse de la sauce Madère (ça, je le laisse aux blogueurs de cuisine...) ! Mais que connais-tu précisément sur Madère ? Pas grand chose, hein ?! Tu sauras tout à la fin de cette mini-série d'articles !

L'archipel de Madère est un groupe d'îles volcaniques portugais, situé à 600 et quelques kilomètres au large du Maroc. Il est constitué de plusieurs îles (c'est un peu le principe d'un archipel, en même temps...), dont la principale île a donné son nom à l'archipel en entier et sur laquelle se trouve la capitale de cette "région" autonome : Funchal (c'est de là que vient le footballeur Cristiano Ronaldo). L'archipel en entier compte 260000 et quelques habitants, dont la majorité se trouve sur l'île de Madère. Au nord-est de cette île de Madère, on trouve Porto Santo, une île plus "plate" considérée comme LE paradis de l'archipel, du fait de ses eaux d'un turquoise vif et de ses longues plages de sable clair, en opposition à l'île de Madère où les plages sont quasi absentes et faites de cailloux. Au sud-est et clairement visibles de Madère, se trouvent 3 petites îles très allongées : les îles désertes (Ilhas Desertas), qui sont réellement désertes (!!), et très arides. Seuls des scientifiques peuvent obtenir une autorisation pour s'y rendre, afin de réaliser leur travail d'observation de certaines espèces de phoques, et d'une espèce très rare de tarentule (rien que ce dernier mot ne me donne de toute façon pas envie de demander une autorisation!!!). Ce n'est pas fini, l'archipel de Madère compte encore d'autres îles, beaucoup plus au sud, les îles sauvages (Ilhas Selvagens). Du fait de leur grande proximité des îles Canaries (espagnoles), ces îles sauvages font l'objet de conflits entre portugais et espagnols (qu'est ce qui ne fait pas conflit entre les 2, au fait??? (-: ). Les seuls habitants de ces dernières îles sont 2 gardiens (à plein temps) et des biologistes (de temps en temps).

Madère

Plusieurs hypothèses existent sur l'histoire du nom de Madère (Madeira en portugais, qui veut dire "bois"). La plus répandue serait que, lorsque l'île principale a été colonisée, elle a subi une déforestation massive, et ça serait de ce bois détruit que viendrait le nom de Madère.

Côté climat, on est un peu plus au nord du tropique du Cancer, ce qui donne un climat subtropical, avec une faible amplitude thermique sur l'année, du fait de l'influence océanique. Plutôt pratique pour s'y rendre à tout moment de l'année ! Les habitants de Madère disent qu'ils peuvent avoir les 4 saisons dans une même journée, et je peux te dire que sur un week-end, on a en effet eu cette impression-là ! Ensoleillement important, douceur, humidité... les plantes tropicales de toutes sortes en raffolent et constituent l'une des attractions de l'île principale tout au long de l'année ! D'ailleurs, au moment où la majorité des arbres et plantes sont en fleurs, des festivités sont organisées, dont la fête des fleurs (festa das flores).

Madère

Même si nous ne sommes restés qu'un week-end sur l'île de Madère, nous avons fait de nombreuses choses qui nous ont permis de nous faire une impression globale sur le lieu et ses habitants.

Tout d'abord, on remarque qu'on comprend ce qu'on nous raconte !!!!! Les portugais nous avaient prévenus qu'on risquait de ne rien comprendre car c'était un accent différent du leur. Nous, on a trouvé que les madériens avaient un accent intermédiaire entre celui du Brésil que nous connaissons bien, et celui du Portugal avec lequel on galère un peu plus. En clair, c'était bien plus facile pour nous de comprendre ce qu'on nous racontait et de tenir une discussion avec les commerçants !

Ensuite, on a aussi remarqué que l'île et ses habitants semblent moins affectés par la crise. Même s'il en existe, on voit beaucoup moins de logements vides et délabrés que sur le continent, beaucoup moins de commerces laissés à l'abandon... Les habitants semblent quant à eux plus joyeux et plus avenants, rien qu'entre eux (même les chiens et les chats sont cools ! héhé). Une commerçante nous a expliqué que ceci était aussi dû au fait que c'est le tourisme qui fait tourner l'île, et que les locaux qui travaillent dans un domaine touchant de près ou de loin au tourisme se doivent d'être un minimum accueillants.

Puis, cette végétation variée et luxuriante, ces plantes tropicales, cette vie "bruyante" dans les bois du fait de la multitude de petits animaux qui y vivent... Tout ça nous rappelle vaguement ce qu'on connaissait du Brésil, avec tous les bons souvenirs associés !

Madère
Madère
Madère

Enfin, la moyenne d'âge... On savait que Madère était très appréciée des personnes âgées, mais nous l'avons maintenant constaté ! C'est que le climat, ni trop chaud, ni trop froid, s'y prête bien, sans parler des magnifiques fleurs qui doivent réjouir les petites mamies ! Par contre, bien que la moyenne d'âge soit assez élevée, c'est impressionnant de voir à quel point ces touristes âgés sont en forme !!!! L'île de Madère offre de superbes randonnées dans ses terrains volcaniques aux pentes très abruptes, randonnées que tu crois être faites pour des gens jeunes et entraînés. Toi, habitué à marcher (même si tu te perds à chaque fois...), au coeur jeune et vigoureux, tu te lances dans l'une de ces randonnées , et au bout de 15 minutes, t'en ch*es de ces kilomètres de montée, essouflé(e) comme un boeuf ; et là, tu croises un couple de septuagénaires qui pètent la forme... Alors soit Madère attire les gens en forme, soit Madère donne la patate ! (ou soit tu manques bien plus d'entrainement que ce que tu pensais...).

Globalement, nous avons été plutôt charmés par nos quelques impressions. Je rentrerai dans les détails dans les articles à venir : les spécialités de Madère, puis les choses à faire et à voir sur l'île principale !

Commenter cet article

LadyMilonguera 17/02/2014 10:29

La nature semble y être particulièrement belle !

Jenzinha 17/02/2014 10:31

Oui, elle l'est ! Nous ne sommes qu'en février, et déjà beaucoup de fleurs tropicales donnent de la couleur à l'île. Il semblerait que début mai soit l'idéal pour voir l'île totalement fleurie !