La Francesinha

Publié le par Jenny

Alors qu'au Brésil, la francesinha désignait la french manucure, ici, au Portugal, et pourtant toujours en portugais, la francesinha n'a plus rien à voir avec les ongles, et elle se mange. J'en avais rapidement parlé dans cet article sur l'alimentation à Madère :

Pour rappel, il s'agit d'une sorte de sandwich garni de viande (en l'occurrence, à ce resto, ils ont mis toutes les viandes qu'ils avaient : jambon, saucisses, salami...) et de fromage, couvert d'un oeuf au plat et le tout baigné dans une sauce à base de vin de Porto. Et comme si c'était insuffisamment riche en matières grasses, c'est bien souvent accompagné de frites ! (alors les frites trempées dans la sauce de la francesinha, c'est un délice!).

La Francesinha

Bref, c'est un sandwich mais qu'il te sera difficile de manger comme un sandwich... Couverts obligatoires ! Puis il n'est pas fait pour "caler une petite faim" mais pour rassasier un bon appétit !

Contrairement à d'autres plats portugais absolument pas diététiques (je pense au Bitoque qui a un succès fou dès que j'en montre une photo!), la francesinha ne fait pas vraiment rêver sur photo (enfin, moi, ça me fait pas rêver...). Mais elle vaut le coup d'être au moins goûtée, le mélange de saveurs y est vraiment agréable et pas courant. Puis il semblerait que ce plat ait un véritable succès auprès des portugais (et quelques touristes), puisque la francesinha est régulièrement élue parmi les meilleurs plats portugais, et des festivals de la francesinha sont parfois organisés !

Quand je te disais qu'il y avait des festivals d'à peu près tout et n'importe quoi au Portugal, je ne mentais pas... d'ailleurs, ce week-end, direction le festival du riz au lait...! 

Commenter cet article