78- Au fait, qui suis-je ?

Publié le par Jenzinha

Ouais parce que c'est bien beau de tenir un blog, mais c'est sympa de savoir qui est derrière toutes ces photos, ces textes un peu trop longs, ces pointes d'humour même pas drôles, etc... Voici donc ma présentation, puis un petit listing des interviews que j'ai données ou des sites qui parlent de moi !

Je vais tâcher d'être brève (lol). J'ai 30 ans, je suis née dans le sud-ouest de la France, je suis pharmacienne industrielle de formation (marketing & communication),et je suis mariée avec un français aussi globe-trotteur que moi. Mon histoire avec le globe-trottage (et en plus, elle invente des mots, rrrhhoooo) remonte à 2007 ; j'ai alors 22 ans. Alors que mon état de santé et mon tempérament de l'époque laissent supposer que je ne m'éloignerai jamais à plus de 20km de mon domicile, je décide contre toute attente de partir 3 mois en Erasmus au Portugal. Tout le monde autour de moi pense que c'est une blague, et s'attend à ce que la veille du départ, je fasse marche arrière. Et bah non ! Je pars comme prévu, toute seule, au volant de ma fidèle 106 chargée à bloc (faut pas me parler d'avion à cette époque...!), direction Coimbra, à mi-chemin entre Porto et Lisbonne. J'y passe 3 mois génialissimes, où je tisse de durables amitiés avec une franco-portugaise (Mimie <3) et beaucoup de brésiliens qui me donnent envie de découvrir leur pays ; mais bon, inaccessible pour moi (du moins, c'est ce que je crois). Je voyage dans tout le Portugal et prends goût à la bougeotte. Je n'ai plus jamais posé mes valises plus d'un an au même endroit après ça...

78- Au fait, qui suis-je ?
78- Au fait, qui suis-je ?

Premier retour en France, premier retour à la réalité, première grosse claque. Mon cursus obligeant à faire de nombreux stages (mais pas forcément très encouragés à l'étranger...), j'effectue ceux-ci aux 4 (enfin 3) coins de la France : Laval en 2007-2008 (ah, j'avoue, je l'ai pas choisie cette destination...), Monaco en 2008 (c'est ptet un pays à part entière, mais c'est sur le territoire français!), et Castres en 2009. Entretemps, fin 2008 marque la rencontre avec celui qui est devenu mon mari aujourd'hui.

Octobre 2009, validation de tous mes diplômes, fin de mes études, mais...pas de travail à l'horizon ! D'un commun accord avec mon conjoint, on décide de partir en Australie avec le visa vacances-travail, projet que nous prévoyons pour septembre 2010. Entretemps, je décroche, dans un labo pharma, un remplacement de congé de maternité, dont le terme compromet le départ en Australie à la date prévue. Ce n'est que partie remise...! On est en mars 2010 ; alors que je viens de signer mon contrat, un autre gros labo international me convoque pour une série d'entretiens suite à une candidature que j'avais envoyée, un peu "histoire de", pour un VIE d'un an au Brésil. "Allons au bout des choses, passons ces entretiens ; de toute façon, je suis trop nulle, mon profil ne correspondra pas" me dis-je. Quelques semaines plus tard, je commence la formation pour mon nouveau poste. Au bout de 2 jours, je reçois un appel concernant le VIE au Brésil : ...JE SUIS PRISE !!! J'en hurle de joie dans les couloirs de l'entreprise où je me trouve (ou comment se faire repérer au bout de 2 jours . . .) et j'ai sûrement dû bousiller les tympans de mon interlocutrice. Moi, la petite fille timide, casanière, qui n'a aucune confiance en elle, je vais partir au Brésil ???? Inutile de dire que mon conjoint est fou de joie aussi, et qu'il n'aura pas fallu des heures de discussion pour convenir qu'on remettait l'Australie à plus tard pour finalement partir au Brésil ! Ce VIE étant prévu pour fin 2010, j'ai en plus le temps d'honorer mon contrat tout juste signé.

Ilha do Campeche, les Caraïbes du Brésil

Ilha do Campeche, les Caraïbes du Brésil

Après de nombreuses péripéties et quelques mois de retard, nous partons au Brésil, et y vivons une première année de rêve, qui restera sans aucun doute gravée à tout jamais dans nos mémoires. A l'issue de ce contrat, qui est passé bien trop vite, je suis embauchée, en contrat local, dans une entreprise naissante pleine de potentiel. Hélas, tout ne se passe pas comme prévu et je suis contrainte de démissionner, ce qui nous fait perdre nos visas à tous les 2 et par là même, l'autorisation de poursuivre notre vie sur le territoire brésilien.

Retour en France, un peu anéantis par ce "choix contraint". Mais nous décidons de rebondir, et de chercher de nouveau une opportunité à l'étranger tout en réalisant un à un tous les projets qui nous tiennent à coeur, à commencer par un passage en Australie d'un petit mois.

Puis au retour d'Australie, une opportunité d'emploi au Portugal se présente pour mon mari. Nous choisissons de sauter sur l'occasion et de voir où cela mène. Voilà comment on a atterri au Portugal, que nous avons quitté fin 2014 pour nous envoler vers le Canada 6 mois, avant d'aller nous installer en Australie où nous sommes depuis fin 2015.
Pour autant, compte tenu de tout ce qu'il y a encore à dire sur le Portugal, de nombreux articles sont encore à venir ! Et si tu as la moindre suggestion, n'hésite pas !

78- Au fait, qui suis-je ?
78- Au fait, qui suis-je ?
78- Au fait, qui suis-je ?

Comme quoi, quand on croit fort en ses souhaits les plus chers et qu'on se donne un minimum les moyens qu'ils se réalisent, ça marche (même quand on a l'impression d'être le plus nul de la terre...)! Et nul besoin d'être "fils de" ou d'être millionnaire pour devenir globe-trotteur !

Qui que tu sois, lecteur, ne laisse personne te persuader que les rêves doivent rester dans le domaine du rêve...

NB : sauf mention contraire, les photos insérées sur ce blog m'appartiennent toutes. Si tu souhaites utiliser l'une de ces photos, je te remercie de bien vouloir m'en demander l'autorisation via le formulaire de contact, en m'indiquant l'usage que tu veux en faire. Merci ! 

 

PS : découvrez vite mon premier roman "Johanna", rendez-vous ici !

Publié dans Qui suis-je ?

Commenter cet article

Laurea 20/08/2014 12:20

Ravie de faire ta connaissance! En tout cas j'ai adoré ton profil tu as foncé & tu as réussi c'est vraiment super !! J'adorerais faire pareil :D
Autrement j'adore aussi ton blog et je le mets dans mes favoris car si j'en aurais besoin si je repars à Portugal (fort possible car mon chéri a des origines portugaises)!
De gros bisous !!
www.laureabeauty.com

Jenzinha 20/08/2014 12:30

Merci beaucoup :-)
Ton homme est originaire de quelle région ? Il a toujours de la famille ici ?

Duarte 15/05/2014 16:22

Bonjour
Très sympa et très bien réalisé. Cela correspond tout à fait à la réalité de ce magnifique pays. A suivre.
Cordialement.

Jenzinha 15/05/2014 17:00

Merci beaucoup :-)

Arc-en-ciel 16/04/2014 22:24

Quel beau couple dans un beau pays!

Jenzinha 16/04/2014 23:15

Merci :-D

Angie 09/03/2014 18:40

Bonjours, un petit coucou pour dire que
J'ai pris plaisir à lire cette présentation super sympa!
ainsi que plusieurs articles avec de jolies (re)decouvertes!
amitiés
de l'Algarve
Angie

Jenzinha 09/03/2014 19:15

Merci bien ! :-) Ah, l'Algarve, un prochain sujet (il faut d'abord qu'on revienne voir ce qu'est devenue la région pour mieux en parler!)
Amitiés de Torres Vedras ;-)

Lydia 28/01/2014 10:49

Très intéressant, c'est vrai qu'au début on a souvent peur de se lancer, moi même j'ai commencé avec des pays frontaliers comme l'Espagne, l'Irlande et le Royaume-Uni, puis j'ai terminé par la Colombie! Je me souviens qu'avant de partir j'étais préoccupée, mais maintenant que je l'ai fait, je me rend compte que finalement c'est comme si j'étais allée n'importe où, la distance c'est dans la tête. Maintenant je me sens capable d'aller n'importe où! :) Bonne continuation!

Jenzinha 28/01/2014 11:14

Oui c'est exactement ça, le tout est de se lancer, mais une fois qu'on est lancé, on ne peut plus s'arrêter ! Tu en es visiblement la preuve ! ;-)

Sara 24/12/2013 05:04

C'est vraiment bien d'en connaitre plus sur toi :)
On sait maintenant un peu plus à qui on a affaire ^^

Picora Brasil 27/12/2013 16:15

Merci :-) Ca fait plaisir d'être lue, et de savoir que ce qu'on écrit intéresse des gens originaires du pays ! J'essaie d'être la plus objective possible, de décrire la beauté du pays et de ses trésors (naturels, historiques, et culinaires principalement) comme il se doit, mais de ne pas non plus cacher la vérité sur ce qu'il y a de moins bien, notamment la situation économique. En tout cas, j'espère que la situation s'améliorera, le Portugal et son peuple le méritent.
Et oui Deolinda ! Je crois qu'une fois qu'on commence, on a à tout jamais ce besoin de découverte à assouvir !!

Pereira 27/12/2013 15:56

En navigant un peu j´ai retrouvé ce blog encore nouveau mais pour moi déjà intéressant car comme Deolinda j´ai l´âge le la sagesse et aussi envie de voir d´autres horizons.
Merci pour nous écrire des choses de mon pays, soit bonnes ou mauvaises car c´est une vision différente et independente.

Deolinda 27/12/2013 00:07

Muito prazer en te conhecer mais um pouco!
Continue comme ça, il faut vivre ses rêves!
A l'âge que l'on dit de "sagesse" j'ai aussi la bougeotte et toujours envie de voir d'autres horizons!

Picora Brasil 24/12/2013 09:57

Je voyais sur beaucoup de blogs qu'il y avait cette section "qui suis-je", je me suis dit qu'il pourrait être bien d'en faire une aussi ! Pour ma part, j'aime bien savoir qui est derrière ce que je lis etc :-)