L'immobilier au Portugal

Publié le par Jenny

Cher lecteur,

 

Tu n'es certainement pas sans savoir que le Portugal fait partie de ces pays européens gravement atteints par la crise. Après un mois passé ici, nous avons pu voir quelques signes, surtout concernant les logements, témoignant de ceci, bien que la ville de Lisbonne même soit un peu épargnée, montrant à l'inverse de tout le pays, un certain dynamisme et même des éléments de croissance.

Tout d'abord, ce qu'on peut remarquer en dehors des centres des grosses villes, c'est que les gens ne font pas dans la modération : tu fais construire quelque chose au Portugal ? Ok, mais pas moins de 3 chambres même si t'es tout seul dans ton truc hein ! Mais comme partout, qui dit grosse maison, dit gros budget, bien qu'ici, pour 100.000€, tu peux avoir vraiment une très très grosse maison hyper moderne. Au cours des 10 dernières années, pas mal de grosses constructions ont été lancées, qu'il s'agisse d'énormes maisons ou d'immeubles. Puis la banque qui a octroyé le prêt a fait faillite... ou les propriétaires ont perdu leur emploi en cours... ou les boites d'artisans ont fermé... et la construction est restée telle qu'elle était, c'est-à-dire en cours de construction. Donc il n'est vraiment pas rare de voir de gigantesques maisons montées, mais vides, sans fenêtres, sans rien à l'intérieur.

Ce que tu vois souvent aussi, ce sont des résidences totalement finies, souvent un peu à l'écart des villes, mais vides, comme celle qu'on avait visitée dans ce fameux village fantôme au tout début. En fait, ces immeubles avaient été construits dans le cadre d'un projet global d'urbanisation, donc des commerces, des écoles, des entreprises etc devaient venir s'implanter au sein de ces quartiers. Sauf que seuls 1 ou 2 immeubles ont été montés sur tout un projet, et rien ensuite. Les banques et les agences immobilières se retrouvent à devoir casser les prix pour ces logements, pourtant de haut standing, mais particulièrement coupés du monde, et surtout, totalement vides ! Mais même ainsi, personne n'achète. C'est dommage !

Autre signe de la crise, les ascenseurs et les garages. Même dans les immeubles totalement habités, comme là où on est, s'il y a 2 ascenseurs, seul un fonctionne. Motif : faire des économies. Idem pour les portes de garages communs. S'il y a plusieurs portes, une seule sera mise en fonctionnement.

Je profite de cet article pour te faire découvrir notre chez nous au travers de quelques photos.

A bientôt !

L'immobilier au Portugal
L'immobilier au Portugal
L'immobilier au Portugal
L'immobilier au Portugal
L'immobilier au Portugal
L'immobilier au Portugal
L'immobilier au Portugal
L'immobilier au Portugal
L'immobilier au Portugal
L'immobilier au Portugal

Commenter cet article