24- Lisbonne (1ère partie)

Publié le par Jenny

Bonjour lecteur,

Ne stresse pas en lisant "1ère partie", c'est justement pour éviter d'être trop longue que je vais subdiviser la découverte de Lisbonne en plusieurs parties, c'est-à-dire, pour ton bien ! Et puis aussi parce qu'il va me falloir un peu de temps avant de connaître toute la ville et d'être capable de la décrire comme il se doit.

Je ne t'apprends rien en te disant que Lisbonne est la capitale du Portugal. Juste la commune de Lisbonne compte à peine 600000 habitants, chiffre qui passe à 2 millions en rajoutant l'agglomération (soit 20% de la population totale portugaise!). Crois-le ou pas, mais Lisbonne est une ville riche, encore pleine de dynamisme malgré l'image que les médias ont pu te faire passer ; pour preuve, son PIB par habitant est supérieur à la moyenne européenne. Située à l'estuaire du Tage ("Tejo" en portugais), Lisbonne est cette ville que l'on appelle couramment "la ville aux 7 collines". Inutile d'expliquer pourquoi je suppose. En tout cas, ce ne sont pas des collines pour faire semblant.... Certaines d'entre elles comportent des rues trop pentues pour qu'une circulation automobile y soit possible. Sans parler des chaussures... : les talons aiguilles, on oublie quand on doit marcher dans Lisbonne (oui, c'est du vécu, et alors?!).

Que dois tu visiter quand tu viens à Lisbonne ? Et bien comme partout, commence par le centre, qui regorge de petites merveilles architecturales et culturelles.

En partant des rives du Tage, pénètre dans la ville par la Praça do Comércio, entourée de petits commerces, de ministères et de restaurants surtout. Historiquement, ces bâtiments constituaient le Palais Royal, mais ont été totalement détruits lors d'un tremblement de terre en 1755. Au milieu de la place se trouve une énorme statue, celle de Joseph Ier du Portugal, alias le Réformateur, ou Jojo pour les intimes. Et c'est le fils de.... Jean V et Marie-Anne d'Autriche, ceux qui ont fait construire le Palais National de Mafra, dont j'ai parlé dans un article précédent. Pour info, Jojo a été le roi du Portugal de 1750 à 1777. Ce début de visite intéresse tellement ton chien qu'il ne peut pas s'empêcher de laisser un "souvenir" en plein centre de la place, pendant que de nombreux mecs un peu louches viennent te proposer de la drogue.

Praça do Comércio, sous 2 lumières différentes
Praça do Comércio, sous 2 lumières différentes

Praça do Comércio, sous 2 lumières différentes

Ensuite, tu t'engouffres sous le grand porche au fond de la place, et tu arrives Rua Augusta. Là, t'es tout content parce que le nom de cette rue te rappelle d'innombrables souvenirs de ton passage au Brésil (la rua Augusta à São Paulo est une des plus animées de jour comme de nuit). Tu observes que les bâtiments ne sont pas tous bien entretenus, certains semblent vraiment très âgés. Tu vois que de nombreux petits restaurants et bars peuplent les rues perpendiculaires. Tu arrives jusqu'au croisement avec la Rua Santa Justa, où se trouve sur la gauche l'ascenseur de Santa Justa. D'une hauteur de 45m, tu as le choix entre prendre l'ascenseur ou monter par les petites rues à l'arrière, pour arriver à un belvédère et un café, d'où tu peux encore monter jusqu'au sommet grâce à des escaliers étroits en colimaçon. Bon, pour l'instant, je n'y suis pas montée, le regarder d'en bas me suffit. Je me prépare psychologiquement pour une montée ultérieure...

24- Lisbonne (1ère partie)
24- Lisbonne (1ère partie)
24- Lisbonne (1ère partie)
24- Lisbonne (1ère partie)

Comme tu n'es pas motivé pour faire la queue dans la longue file d'attente pour monter à l'ascenseur, tu poursuis ton chemin et arrives à la Praça de Dom Pedro IV, grand monsieur dont tu pourras faire la connaissance au milieu de la place. Tu as repéré que derrière toi, il y avait une rue d'où sortait plein de monde avec les bras chargés de sacs de shopping, donc tu reviens sur tes pas, et vas dans la Rua do Carmo où en effet, de nombreuses boutiques sont présentes, enseignes nationales ou internationales. D'ailleurs, c'est là que se trouve la boutique de George (Clooney!), au croisement avec la Rua Garrett. En continuant cette dernière, tu arrives à la Igreja de Nossa Senhora da Oliveira, sur les marches de laquelle tu fais une petite pause pour ton chien. Et là, les gens te prennent pour des mendiants, et ont l'air triste qu'un chien aussi mignon puisse être avec des mendiants. Instant "'comique".

Ayant trop chaud au milieu de tout ce béton, tu redescends vers les rives du Tage en passant par Rua do Arsenal où se trouve la Câmara Municipal (la mairie).

24- Lisbonne (1ère partie)
24- Lisbonne (1ère partie)

Arrivé sur les quais, tu croises un bus assez particulier : le HippoTrip. C'est un bâteau-bus : il roule dans les rues, et se prend pour un bâteau sur l'eau... Pas encore testé non plus ! Puis tu te rends à Belém pour continuer ta visite. A suivre...

Publié dans Lisbonne, Portugal, Tage

Commenter cet article

Marie 06/01/2014 21:31

Super tes articles sur Lisbonne :) J'y pars dans deux semaines, je pense que ça m'aidera bien ! En tout cas ça m'a bien donné envie d'y aller ;)

Picora Brasil 06/01/2014 23:48

Chouette ! C'était le but ! Tu y viens pour des vacances ? je te souhaite que le temps soit meilleur qu'en ce moment, il ne fait pas froid du tout (20 degrés l'aprem) mais on a de la pluie tous les jours depuis 7 jours... Bon, depuis 6 mois que j'habite ici, je n'ai compté que 14 jours de pluie, ça va....
Jenzinha (aka Jenny aka Picora)

Deolinda 28/08/2013 10:18

Je trouvais déjà ton blog très sympa, mais là j'adhère complètement!
Moi qui suis née à Lisbonne et y ai passé une bonne partie de mes vacances scolaires.
Je te trouve presque "Lisboeta" ;-)
#QueSaudades!

Jenny 28/08/2013 10:29

:-D Merci beaucoup ! Je vais tâcher de restituer au mieux mes ressentis dans les prochains articles sur Lisbonne :-)